Topic générique : changement climatique, questions environnementales et écologiques

Dernière édition:
Regarde la pièce jointe 365923

Scared Anthony Anderson GIF by ABC Network

Nos scientifiques ne sont donc pas des voyants ! Je suis déçue :D

Les votre non plus

Selon de hauts scientifiques japonais, le réchauffement climatique na rien à voir avec lactivité humaine


Steve Watson, 27 février 2009

Ce rapport commandé par le gouvernement critique la modélisation informatique du climat et dit aussi que les données des États-Unis sur la température au sol, utilisées pour appuyer les dires de la responsabilité humaine dans le réchauffement, manquent trop de perspicacité

La première partie met en évidence l'arrêt du réchauffement planétaire, notant que, depuis 2001, la hausse de la température à l'échelle mondiale a pris fin, malgré la montée continue des émissions de CO2.

 
Les votre non plus

Selon de hauts scientifiques japonais, le réchauffement climatique na rien à voir avec lactivité humaine


Steve Watson, 27 février 2009

Ce rapport commandé par le gouvernement critique la modélisation informatique du climat et dit aussi que les données des États-Unis sur la température au sol, utilisées pour appuyer les dires de la responsabilité humaine dans le réchauffement, manquent trop de perspicacité

La première partie met en évidence l'arrêt du réchauffement planétaire, notant que, depuis 2001, la hausse de la température à l'échelle mondiale a pris fin, malgré la montée continue des émissions de CO2.


Les climato-négationnistes ne font que se planter depuis 20 ans, mais ils persistent.

Nous venons de vivre en 2023 les 3 mois les plus chauds depuis 12000 ans, mais ils sont encore à nous parler de "cycles naturels"...
 
En tout cas, on constate que les cas d'intelligence asymptomatique sont en croissance exponentielle, en particulier chez les complotistes. ;)
De plus en plus loin dans le délire mondialiste ubuesque des pandémies infinies… Tous les moyens sont bons pour injecter le bétail humain, le domestiquer et le faire disparaître !




L’OMS a annoncé la nécessité d’une vaccination de masse pour lutter contre les effets du changement climatique». Pour lutter contre le changement climatique, y compris la «menace de propagation de maladies par les moustiques migrant vers de nouvelles régions», une nouvelle vaccination de masse se sera bientôt nécessaire, selon l’organisation.


l'OMS serait elle devenue complotiste ? :D
 
Les climato-négationnistes ne font que se planter depuis 20 ans, mais ils persistent.

Nous venons de vivre en 2023 les 3 mois les plus chauds depuis 12000 ans, mais ils sont encore à nous parler de "cycles naturels"...
A quand le prochain record ? :rolleyes:

Hey, mais c'est qu'il fait chaud en France dis donc ! Je ne m'attendais pas à ça ! :D
 

nwidiya

Moulate Chagma Lmech9o9a 🤣
Super Modératrice
A quand le prochain record ? :rolleyes:

Hey, mais c'est qu'il fait chaud en France dis donc ! Je ne m'attendais pas à ça ! :D
Le souci c’e de pas le réchauffement climatique mais les scientifiques qui se trompent dans les échéances :D

Tu sais c’est comme la première vague 🌊 deuxième vague 🌊 troisième vague 🌊 quatrième vague 🌊 cinquième vague 🌊 sixième vague 🌊 septième vague 🌊

Mais des études scientifiques montrent que les études scientifiques ne fonctionnent/ ne sont vraies que si elle sont répandues via les médias :D
 
A quand le prochain record ? :rolleyes:

Hey, mais c'est qu'il fait chaud en France dis donc ! Je ne m'attendais pas à ça ! :D

Des records de chaleur sont battus en France quasiment chaque mois.
Des milliers de records de chaleur battis sur les 3 derniers mois en France, par exemple.

Quant aux records de froid, on n'en bat pratiquement plus aucun depuis les années 1980 ;)
 
De plus en plus loin dans le délire mondialiste ubuesque des pandémies infinies… Tous les moyens sont bons pour injecter le bétail humain, le domestiquer et le faire disparaître !




L’OMS a annoncé la nécessité d’une vaccination de masse pour lutter contre les effets du changement climatique». Pour lutter contre le changement climatique, y compris la «menace de propagation de maladies par les moustiques migrant vers de nouvelles régions», une nouvelle vaccination de masse se sera bientôt nécessaire, selon l’organisation.


l'OMS serait elle devenue complotiste ? :D

Ton post est la parfaite illustration du message ci-dessous :

En tout cas, on constate que les cas d'intelligence asymptomatique sont en croissance exponentielle, en particulier chez les complotistes. ;)

Une fois de plus, la majorité des complotistes est incapable de réfléchir d'elle-même.

Elle ne sait que copier/coller des articles émanant de sites complotistes, sans aucune analyse, ni même la moindre vérification.

En l'occurrence, tu propages une nouvelle fois une fake news, puisque jamais personne à l'OMS n'a jamais évoqué une "vaccination de masse pour lutter contre le changement climatique"



Réseau International, où tu as chopé le hoax, c'est un site ***-plotiste spécialisé dans les fake news


Alors, avant de propager des bobards, tu aurais pu prendre la peine de vérifier les infos sur le web ou carrément sur le site de l'OMS.

Mais c'est sans doute trop vous demander :(
 
Dernière édition:
Le souci c’e de pas le réchauffement climatique mais les scientifiques qui se trompent dans les échéances :D

Tu sais c’est comme la première vague 🌊 deuxième vague 🌊 troisième vague 🌊 quatrième vague 🌊 cinquième vague 🌊 sixième vague 🌊 septième vague 🌊

Mais des études scientifiques montrent que les études scientifiques ne fonctionnent/ ne sont vraies que si elle sont répandues via les médias :D

Pourtant, il n'y a aucune erreur dans les prévisions des climatologues.

Il y a 30 ans, la majorité des climatologues prédisait une augmentation de 0,3 degrés par décennie.

C'est exactement ce que nous connaissons depuis 40 ans, avec une tendance à l'accélération.

On ne peut pas dire qu'il y ait plusieurs vagues, mais plutôt un Tsunami ;)

hemisphère-nord-temperature-an-0.jpg
 
Ton post est la parfaite illustration du message ci-dessous :

La vraie question serait :
Quand les humains vont-ils se réveiller?
Nous sommes 99% contre 1% de nuisibles…. Sur ces 99% il y a un petit pourcentage d’éveillés qui montre du doigt l’ennemi aux autres qui les regardent de travers.

Il est grand temps que nos compatriotes s’aperçoivent que nos dirigeants se jouent de nous !

Mensonges, inversions accusatoires des opposants, assassinats d’opposants, censures, propagandes, obligation vaccinale et surtout fabrication d’un ennemi ! Voilà le lot des mondialistes !

Machiavel écrivait : « celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leurs âmes ». Et c’est ce qui se passe actuellement : Climat, COVID19, les émeutes organisées, la fabrication des ennemis : les personnes du Sud mondial, les russes, les chinois pour ne citer qu’eux.

Les propos suivants sont attribués à Hitler et à son ministre de la Propagande Goebbels : « Un mensonge répété dix mille fois devient vérité ». Je réitère, c’est ce qui se passe avec le climat et les prétendues pandémies et tant d’autre chose. Le COVID n’est rien d’autre qu’une “plandémie” malheureusement bien organisée par le “réseau Schwabien” !

J’ajoute une autre tirade parfois attribuée à Lénine (Vladimir Ilitch Oulianov) : « Plus le mensonge est gros, plus les gens y croiront. » … Cela ressemble étrangement à notre mensonge climatique, à notre COVID et les ennemis fabriqués !
 
Allons jusqu’au bout du raisonnement, la décroissance que les escrologistes appelle de leurs vœux, se veut nous préparer à la guerre contre 85% de la population mondiale.

La baisse du niveau de l’enseignement et de l’éducation nationale voulue par nos dirigeants a été programmée depuis au moins 1949. Date à laquelle le livre “1984” été écrit par Georges Orwell de son nom réel : Eric Arthur Blair, un vrai national socialiste… Étrange on connait ce nom aux UK !

La perte du niveau scolaire a permis de fabriquer des crétins sans esprit critique tous prêts à suivre le joueur de pipeau comme Schwab et les fous de guerre qui dirige l’occident.

Faut-il être simplet que de croire au prétendu réchauffement climatique d’origine humaine mais nombre de nos concitoyens en sont là !

Pour en venir au sujet de l’article, si nous n’y prenons pas garde et ne stoppons pas ces fous furieux, nos dirigeants malthusiens et eugénistes fascistes sont en train de massacrer la France, son économie, sa population mais aussi une bonne partie de la population mondiale. L’ONU est d’ailleurs à la manœuvre avec ses isotopes que sont l’OMS, OMC, IPCC_GIEC, PNUE, UNESCO, BM, FMI, … La preuve est faite avec les propos de Tedros Ghebreyesus.

Pourquoi nous demande-t-on d’avoir des logements dits résilients sans compter l’autosuffisance ? Un logement résilient doit pouvoir résister aux canicules, verglas, vagues de froid, pandémies, contamination de l’eau potable de la ville, rafales de vent et autres aléas du climat tout en maintenant la sécurité de ses habitants ainsi que du voisinage en cas de problèmes.

Mais d’où pourraient-ils venir ces problèmes ? Une guerre nucléaire par exemple ! On peut mieux comprendre les propos de l’ancien ministre collapsologue ; Yves Cochet. Sachant qu’il était dans la boucle infernale, il peut donc prédire sans se tromper que nous allons au collapse qu’il a sans doute initialisé !

Mais qui se cachaient derrière les deux dernières guerres ? Les anglo-saxons et les « néo-conservateurs » de l’époque : les mondialistes fascistes.
Nous revoilà au point de départ et face à une internationale Nazie !
 
Réseau International, où tu as chopé le hoax, c'est un site ***-plotiste spécialisé dans les fake news
j'avais vu un reportage d'où il ressort que les sites spécialisés en fake news ne sont pas forcément complotistes ou propagandistes.. C'est purement financier. ces fake news, surtout si elles sont extraordinaires, leur apportent une fréquentation qui valorise leur site en leur permettant de vendre plus cher la pub . (c'est un peu comme l'audience des chaines TV qui détermine le prix de la mn de temps de cerveau disponible)
certains en vivent très bien
 
j'avais vu un reportage d'où il ressort que les sites spécialisés en fake news ne sont pas forcément complotistes ou propagandistes.. C'est purement financier. ces fake news
Effectivement, le business des fake news et de la désinformation est un gros business extrêmement lucratifs permettant à des raclures sans scrupules de se faire des montagnes de frics sur le dos des gogos conspi... Quelque uns sur ce forum se reconnaitront...

https://www.rtbf.be/article/le-busi...e-revenus-generes-par-les-publicites-10295414
 
Dernière édition:
La perte du niveau scolaire a permis de fabriquer des crétins sans esprit critique

Oui, ça se confirme avec les "crétins sans esprit critique" qui ressortent des hoax et autres fake news à tour de bras, sans même vérifier et recouper les infos.

D'ailleurs, la proportion de complotistes est plus élevée chez les moins de 25/30 ans, dont le niveau scolaire a drastiquement diminue par rapport aux générations précédentes.


Faut-il être simplet que de croire au prétendu réchauffement climatique d’origine humaine mais nombre de nos concitoyens en sont là !

99,9% des spécialistes sont d'accord.

Libre à toi de ne pas leur faire confiance, et préférer des profanes ;)

Nous revoilà au point de départ et face à une internationale Nazie !

Tu parles de Russitch ou de Wagner ?

j'avais vu un reportage d'où il ressort que les sites spécialisés en fake news ne sont pas forcément complotistes ou propagandistes.. C'est purement financier. ces fake news, surtout si elles sont extraordinaires, leur apportent une fréquentation qui valorise leur site en leur permettant de vendre plus cher la pub . (c'est un peu comme l'audience des chaines TV qui détermine le prix de la mn de temps de cerveau disponible)
certains en vivent très bien

Oui, j'avais même lu une itw du webmaster d'un site complotiste qui disait plus ou moins la même chose.
 

Patrice Gibertie est histoirien et géopoliticien

"Agrégé d'histoire, Professeur de Chaire Supérieure en économie et en géopolitique, intervenant àBordeaux III et comme formateur à l'agrégation d'économie à Rennes Aujourd'hui retraité"

Ton gugusse n'est pas climatologie, ni même géophysicien, ni même physicien, et même pas scientifique de formation... 🤓

Encore un vieux sénile de 80 ans qui s'intéresse à la météo et au climat depuis 2 ans max, et qui se permet de balayer d'un revers de main le travail scientifique de milliers de spécialistes qui étudient le climat et la géophysique depuis 30 ans :D

En gros, tes références en matière de climatologie, c'est ce genre de guignols??

🤣

Aussi crédible que ton copain Poutine qui veut dénazifier l'Ukraine avec l'aide de ses copains néonazis russes (Wagner, Russitch, etc... ) :D
 
J'évite tant que je peux de converser avec des gens toxiques c'est pourquoi je ne rentre pas dans leur jeu de ping pong!
Sinon pour en revenir à l'influence du soleil sur le climat, voir lien plus haut, les paramètres de Milankovich suffisent à expliquer ces changements, ils sont d’ordre naturels. Prétendre que l’homme a une action néfaste sur le climat est assez prétentieux..
 
J'évite tant que je peux de converser avec des gens toxiques c'est pourquoi je ne rentre pas dans leur jeu de ping pong!

Libre à toi de quitter ce topic si ça te chante.

Personnellement, je ne laisserai pas se répandre ici les mensonges répandus par les climato-négationnistes ;)

Sinon pour en revenir à l'influence du soleil sur le climat, voir lien plus haut, les paramètres de Milankovich suffisent à expliquer ces changements, ils sont d’ordre naturels.

Tu mélanges tout, c'est terrible :(

Les cycles de Milankovitch, cela a plus à voir avec l'orbite terrestre qu'avec le soleil à proprement parler.
C'est ce qui explique les périodes de glaciation et les périodes interglaciaires.


Mais le réchauffement climatique actuel n'a absolument RIEN à voir avec les cycles de Milankovitch, qui ne peuvent aucunement expliquer une hausse de température de + de 1°C en 40 ans, en plein cœur d'une période interglaciaire...

Quant au soleil à proprement parler, c'est l'activité solaire qui influence le climat.
Les cycles solaires sont même l'un des principaux paramètres de variations climatiques de ces derniers millénaires.

mais à cause des activités humaines et de la hausse exponentielle de la concentration de gaz à effet de serre dans l'atmosphère, la hausse massive des températures est désormais décorrélée des cycles solaires, qui n'incluent plus que marginalement sur les températures terrestres.

Solar_irradiance_and_temperature_1880-2018 (1).jpeg

Si tu parviens à lire ce graphique, tu constateras que l'activité solaire est en baisse depuis 30 ans...

Les températures auraient donc dû baisser sur la période, et non pas augmenter...

C'est bien la preuve que l'activité solaire n'a rien à voir avec le réchauffement climatique actuel ;)

Prétendre que l’homme a une action néfaste sur le climat est assez prétentieux..

Ce qui est prétentieux, c'est que des gugusses qui ne comprennent rien à la géophysique, à la météo ou au climat, se permettent de remettre en cause le travail de spécialistes qui étudient la question depuis 30 ans...

Ils sont unanimes (à 99,9%) sur l'origine humaine du réchauffement climatique actuel.

;)
 
Sommes-nous comme la grenouille qui s’endort dans la casserole en train de chauffer ?

La fable de la grenouille qui se laisse cuire dans son eau sans s'échapper est-elle en train de devenir réalité, mais pour une autre espèce ? Celle des humains qui se laissent doucement cuire dans une monde confronté au réchauffement climatique.


Cette histoire plus ou moins fictive prétend que « si l'on plonge subitement une grenouille dans de l'eau chaude, elle s'échappe d'un bond ; alors que si on la plonge dans l'eau froide et qu'on porte très progressivement l'eau à ébullition, la grenouille s'engourdit, s'habitue à la température, et s'endort, pour finir ébouillantée ». La fable tirerait son origine des terribles expériences du scientifique allemand Friedrich Goltz en 1869 : afin d'étudier le système nerveux, celui-ci plongeait des grenouilles intactes, et d'autres à qui il avait retiré une partie du cerveau, dans de l'eau chaude pour voir la vitesse à laquelle elles tentaient de s'échapper. Un peu plus tard, l'Institut Johns-Hopkins se livre à des expériences similaires, à quelques différences près, en 1882 : les grenouilles sont plongées dans de l'eau chauffée de manière progressive, avec une température qui augmente de 0,002 °C par seconde. La légende dit que les grenouilles étaient retrouvées mortes sans avoir bougé quelques heures après. Ce constat pourrait presque faire penser à... celui que l'espèce humaine vit en ce moment !

Alors que la réchauffement climatique lié aux émissions de gaz à effet de serre issu des activités humaines est désormais un consensus scientifique, l'humanité, pour sa grande majorité, assiste patiemment à la hausse des températures, d'années en années. Mais ce réchauffement planétaire n'est pas forcément progressif, il s'accélère dangereusement et produit même des phénomènes extrêmes. Sauf que contrairement à la grenouille dans son eau qui chauffe, l'humanité ne peut pas s'échapper de la Terre : elle doit changer le cours des choses. La tâche est immense et complexe, alors l'humanité préfère penser à l'adaptation : elle choisit finalement de vivre dans ce bain bouillant.



Fr0Q7ytWAAINBRN.jpg
 

Les décisions sont prises après les grandes catastrophes​

Ce comportement n'a, au final, rien de nouveau. Si l'on prend l'exemple de la météorologie en France, ce sont les grandes catastrophes qui ont mené à des prises de décision, pour s'adapter et « mieux vivre » avec le danger. Il paraît désormais impensable de vivre dans un monde sans alerte météo : et pourtant, c'est seulement à la suite des deux tempêtes historiques de 1999 responsables de près de 100 morts (précisons que celles-ci n'ont pas de lien avéré avec le changement climatique) que les vigilances jaune, orange et rouge de Météo France ont vu le jour en France. De même, ce n'est qu'après la canicule de 2003, responsable de 15 000 morts en France, que la vigilance canicule a été lancée, tout comme que le « plan canicule » qui vise à protéger les personnes les plus sensibles. Près de 20 ans plus tard, l'été historique de 2022 est à l'origine de 5 000 décès. En 2023, le niveau des nappes phréatiques est anormalement bas pour près de 70 % d'entre elles, et plus de 80 villages du sud de la France sont privés d'eau potable.

Au niveau global, les signaux sont nombreux en 2023 : incendies sans précédent au Canada et en Grèce, surchauffe de la Sibérie en juin dernier et température record dans le océans depuis janvier, entre autres. Mais les catastrophes ne semblent toujours pas assez grandes pour que les différents États du monde s'accordent et prennent des décisions majeures. La crise de la biodiversité, le manque d'eau potable, les pandémies engendrées par la fonte des glaces, et probablement plus encore, les migrations climatiques qui mèneront à des conflits, seront peut-être les déclencheurs d'un saut, non pas en dehors de la casserole, mais d'un saut vers l'action commune en faveur de la Planète. D'ici là, la température continuera de monter, et il faut espérer que l'humanité ne s'endorme pas, comme la grenouille dans son bain chaud.

 
L'humanité s'enfonce encore plus au-delà des "limites planétaires"

La pollution et l'exploitation des ressources naturelles par l'humanité continuent de pousser la Terre au-delà de ses capacités de résilience: six seuils écologiques sont désormais dépassés et deux autres sont en passe de l'être, avertit l'actualisation mercredi de l'étude de référence sur le concept des neuf "limites planétaires".

Le changement climatique, la déforestation, la perte de biodiversité, la quantité de produits chimiques synthétiques (dont les plastiques), la raréfaction de l'eau douce et l'équilibre du cycle de l'azote sont les six limites largement franchies, annonce l'étude menée par une équipe internationale de 29 scientifiques.

Deux autres -- l'acidification des océans et la concentration des particules fines polluantes dans l'atmosphère -- sont proches des seuils d'alerte. Seul l'état de la couche d'ozone reste en dessous, avec une bonne marge.

Ces "limites planétaires", correspondant à des seuils à ne dépasser dans neuf domaines pour que les écosystèmes évoluent dans une "zone de fonctionnement sûre" à même de garantir l'habitabilité de la Terre, ont été définies en 2009 par le Stockholm Resilience Centre.

Débattue depuis sa création, cette notion de "limites planétaires" est progressivement devenue une référence de la science du système Terre, mentionnée dans des rapports du Giec, et dont l'influence s'étend maintenant au monde politique et à l'économie.

En 2019, seuls le réchauffement climatique, le taux d'extinction des espèces et le cycle de l'azote avaient dépassé ces seuils.

pilier de notre planète", a déclaré Wolfgang Lucht, responsable de l'analyse du système Terre au PIK. "Nous le déstabilisons actuellement en prélevant trop de biomasse, en détruisant trop d'habitats et en déboisant trop".

Mais pour les neufs domaines, la situation peut revenir en deçà des seuils d'alerte, encourage l'étude.

"Il s'agit simplement de fixer des limites à la quantité de déchets que nous rejetons dans l'environnement et à la quantité de matières premières vivantes ou non que nous en extrayons", a déclaré M. Richardson.

 

La première partie ( 1 heure ) c'est le bilan , l'état des lieux toujours bon à entendre ...Mais si on a pas 1 heure passer à la seconde
La deuxiéme partie ce sont les solutions , enfin ce qu'il faut faire ...Et c'est pas ce que l'on entend partout ( atténuation ou adaptation) , partout ou au moins dans nos bulles ..

 
A la fameuse propagande du réchauffement climatique pour justifier une dictature mondiale.

John F. Clauser, lauréat du prix Nobel de physique 2022 :

Le narratif sur le changement climatique reflète une dangereuse corruption de la science qui menace l’économie mondiale et le bien-être de milliards de personnes. Une science climatique malavisée “s’est métastasée en un mastodonte de pseudo-science – du journalisme à sensation“. À son tour, la pseudoscience est devenue le bouc émissaire d’une grande variété d’autres maux sans rapport avec le climat. Elle a été promue et développée par des spécialistes du marketing, des hommes politiques, des journalistes, des agences gouvernementales et des spécialistes de l’environnement qui se fourvoient également. “À mon avis, a-t-il ajouté, il n’y a pas réellement de crise climatique.” Il existe cependant un problème très réel qui est celui d’assurer un niveau de vie décent à la population mondiale et remédier à la crise énergétique qui y est associée. Ce dernier phénomène est inutilement exacerbé par cette science climatique qui est à mon avis incorrecte.



A global network of over 1609 scientists and professionals has prepared this urgent message. Climate science should be less political, while climate policies should be more scientific. Scientists should openly address uncertainties and exaggerations in their predictions of global warming, while politicians should dispassionately count the real costs as well as the imagined benefits of their policy measures.
 
Dernière édition:
John F. Clauser, lauréat du prix Nobel de physique 2022 :
John Francis Clauser (/ˈklaʊzər/), né le 1er décembre 1942 à Pasadena (Californie), est un physicien américain connu pour avoir réalisé avec Stuart Freedman la première observation expérimentale d'une violation d'une inégalité de Bell conduisant ainsi à mettre en évidence le phénomène d'intrication quantique.

Bon c'est un scientifique , mais en quoi son prix Nobel en physique quantique lui donne des compétences en Climatologie?

John Clauser, prix Nobel de physique 2022, vient d’intégrer la « CO2 coalition » américaine, qui est l’une des principales organisations climato-réalistes de par le monde

La CO2 Coalition est un think tank conservateur et climato-dénialiste à but non lucratif établi aux États-Unis, et créé en 2015 dans le but de promouvoir une utilisation accrue du dioxyde de carbone en partant du principe erroné que ce dernier a un effet positif sur l'environnement en aidant les plantes à pousser

John Clauser, prix Nobel de physique 2022, dénonce la « corruption » de la climatologie.




 

David39

On est les enfants oublié de l'Histoire les amis!
VIB
En ce qui concerne mon département ca fait 5 ans que l'on a jamais eu d'été aussi chaud! Des températures qui n'existaient pas il y encore quelques années et qui sont devenu une norme. Aujourd'hui on a souvent les températures les plus fortes de France en été. Et toujours les plus froides aussi...

Pareil en ce qui concerne l'hygrométrie, j'en discute quand je peux avec des personnes qui font des mesures et ça fait 5 ans que les baisses de précipitation sont significatives.

Pour les chutes de neige, idem, j'ai déjà vu des photos du temps de mes grands parents où les chutes avoisinaient les deux mètres, fallait creuser un tunnel pour sortir de chez soi. Et là, d'années en années les hauteurs de neige descendent drastiquement tout comme sur la durée. J'ai pu voir des années de 6 mois de neige lors de mon adolescence, c'est quelque chose qui n'arrive plus.

Il y aurait à dire. Il semble que le climat méditerranée gagne du terrain en direction du nord, tout cela s'observe très bien sur l'est de la France.

Quoiqu'il en soit le processus créationnel fait ce qu'il a à faire. Nous, nous sommes que des témoins. Après faute de l'homme ou pas, la vie continue.

Cela dit au vu des satellites qu'on envoie par milliers à basse altitude et de l'augmentation toutes confondues du trafic cela ne doit pas aider.



Comtois, Dolois et, par conséquent, forcément, un peu anti parisianiste en ce qui concerne ce qu'on doit faire et penser, bisous 😚

Pour le roi! 🦁
 
La Nature fait ce qu’elle veut quand elle veut. L’humain est bien trop insignifiant pour avoir la moindre action dans ce processus pluri millénaire de va et vient.
Ceux qui nous accusent de tous les maux climatiques et telluriques actuels ont eux-mêmes un ego surdimensionné … !


http://idavoll.e-monsite.com/pages/les-vikings-au-groenland/sites-vikings-au-groenland.html
QUE SAVONS NOUS DE L’HISTOIRE DU CLIMAT DE LA TERRE au cours des 2000 dernières années ? Des dizaines de découvertes archéologiques détruisent le mythe catastrophiste du réchauffement anormal




Le climat n’est pas déréglé car il a toujours eu des variations, l’humanité a dû faire face à des problèmes autrement plus importants de pollution, hier accès à l’eau potable, aujourd’hui mauvaise qualité de l’air (ah le charbon des centrales allemandes ou chinoises).

Le changement climatique, c’est autre chose…

source : Patrice Gibertie
 
Haut