Est il possible de connaitre une chose

typologie

aedem sed aliter
est ce que le probleme suivant est mal posé ?

comment savoir qu'une chose (ex information) est vrai ou pas si :

1/si on ne connait pas la verité pour pouvoir comparer ?

2/si on ne connait pas entierement et parfaitement la chose en question ?

a partir de quand peut on estimé avoir bien compris et avoir la bonne interpretation d'une chose exemple le livre d'un philosophe ?
 
Dernière édition:

typologie

aedem sed aliter
au sujet de la confusion et du niveau de discernement de precision :
https://www.bladi.info/threads/diagnostique-dautisme.454350/page-4#post-15802889
https://www.bladi.info/threads/ijaz-miracle-incapacite.433971/#post-15472652

résolution : deux images visions représentation langage :

https://www.bladi.info/threads/foi.445353/page-9#post-16152836
https://www.bladi.info/threads/compris-zen.472918/page-3#post-15985819
https://www.bladi.info/threads/compris-zen.472918/page-2#post-15913630


une absolu certitude entier clair precis exacte complet parfait etc ... (verre plein ou vide noir blanc )
une relative: doute et foi partiel flou vague ambigu equivoque confus (verre a moitié plein ou vide gris )
 
Dernière édition:

typologie

aedem sed aliter
confusion discernement concret hkm ihsan :
https://www.bladi.info/threads/gerer-temps-energies.454386/page-3#post-15594132
https://www.bladi.info/threads/mascarade-honnete-radical.457832/page-5#post-16094910

cerveau droit et gauche ... conscience et signe

méditation pleine conscience cnv : objectivité vis à vis de soi de son jugement:
https://www.bladi.info/threads/lexique-concepts-clef-pensees-culturel.475077/#post-16082223


la confusion dans :
https://www.bladi.info/threads/lexique-concepts-clef-pensees-culturel.475077/#post-16126699
https://www.bladi.info/threads/effet-langage-lecture-percetion-conscience.461162/page-4#post-16068412

notre realité et hyperrealité ex couchant concret


notre environnement societé famille frequentation
la religion et les textes
la culture
l'education
la connaissance
le langage
la langue
la communication
connotation
etc ...

notre personne
soi ego
le profil psychologique
conscience
la perception
l'emotion
nos sensation
ressenti
la pensé
l’intelligence
la connaissance
les idées
nos representations
notre langage
notre langue
notre expression communication
connotation
etc ...
 

typologie

aedem sed aliter
synonyme et a quoi cela se renvoie
discernement

clairvoyance, lucidité, pénétration, perception, perspicacité, conception, connaissance, jugement, distinction, appréciation, sens, conscience, discrétion, goût, circonspection, compréhension, entendement, intellection, sagacité, sagesse

lucidité
conscience, intelligence, raison, connaissance, clairvoyance, clarté, sagacité, pénétration, perspicacité, discernement, acuité, finesse, illusion

confusion
désordre, désarroi, chaos, embrouillement, imbroglio, mélange, pêle-mêle, trouble, fouillis, désorganisation, ébranlement, tohu-bohu, anarchie, dédale, embarras, honte, gêne, dépit, trouble, erreur, méprise, cohue, complication, malentendu, promiscuité, remue-ménage

ambigu
équivoque, incertain, obscur, douteux, énigmatique, louche, mélangé, amphibologique, inintelligible, problématique, sibyllin, ambivalent, élusif, évasif, flottant, indécis, inquiétant
 
est ce que le probleme suivant est mal posé ?

comment savoir qu'une chose (ex information) est vrai ou pas si :

1/si on ne connait pas la verité pour pouvoir comparer ?

2/si on ne connait pas entierement et parfaitement la chose en question ?

a partir de quand peut on estimé avoir bien compris et avoir la bonne interpretation d'une chose exemple le livre d'un philosophe ?
De nos jours tout est baser sur
La manipulation et les mensonges
Des que tu vois un groupe de gens
Fesant la même chose bien c est sûrement
De la manipulation
 

typologie

aedem sed aliter
au sujet de la confusion lucidité et de la caverne de platon (pensée idée sans signe : ni image ni langage)
le langage est une fiction et convention (reve ...realisme naturalisme science verité honnete radical objectivité)
dire le langage nous trompe
donné au langage une intention la personnifié animisme
lien entre concept idole idéologie ex isis mere nature hasard rien chance verité

concept de verité mort sont elle correcte ont elle une realité ?
 

Ebion

Grüsser
VIB
@Ebion peux-tu essayer de répondre stp? Mrci
Je pense que @typologie veut parler d’un problème classique chez les philosophes modernes : si on connaît le monde par les représentations qu’on en a (certains disent : nos idées) et non pas par une intuition immédiate ou une sorte de contact épidermique, alors quelle confiance accorder à de telles idées? Quoi qu’on fasse, on peut pas « sortir » de nos idées et aller les comparer au réel, aux choses mêmes. Et Kant en a fait tout un plat.

Imaginons que je vis dans un village et qu’un voyageur de passage me parle abondamment du Guatemala, et il répond à toutes mes questions sur ce pays. Imaginons que je suis pauvre et dans l’incapacité matérielle de me rendre moi-même au Guatemala et que je peux pas parler à d’autres voyageurs ou des immigrants. Ma connaissance du Guatemala est indirecte, par des représentations, des idées que j’ai reçues, et non une expérience directe. Je sais pas si le voyageur qui m’a informé disait la vérité ou s’il me faisait marcher.

Si je suis ce villageois, incapable d’aller physiquement au Guatemala, tout ce que je peux faire, c’est recueillir d’autres informations, de sources variées, et tester la fiabilité des sources (par exemple faire une enquête sur le voyageur). Et ensuite essayer d’organiser les informations recueillies en un portrait cohérent. Et améliorer constamment ce portrait ou le corriger en continuant d’amasser des informations. Ce que je ne dois pas faire, c’est de faire des « déductions » ou raisonnements a priori sur ce que doit être le Guatemala ou, encore pire, imaginer un Guatemala de fantaisie. Je connaîtrai toujours pas le « vrai » Guatemala, mais j’aurai ce qui se rapproche le plus d’une connaissance étant donné mes limitations matérielles.

Avec cette parabole, j’essaye de répondre à la question de Typologie.

Voici la clé d’interprétation :

Le villageois = le sujet connaissant

Le voyageur = les sens, la perception

Le Guatemala = la réalité en soi, inaccessible

Le portrait qu’a le villageois du Guatemala = un modèle scientifique du réel

Les autres sources d’information et la mise à l’épreuve de leur fiabilité = la démarche d’investigation scientifique

La correction de mon portrait du Guatemala par de nouvelles informatioms = le principe de réfutabilité

Essayer d’imaginer le Guatemala selon ma fantaisie ou ma conception du bon sens = une démarche a priori et sans méthode, démarche qui est rejetée par la science
 

Ebion

Grüsser
VIB
Après, on peut imaginer quelque chose comme la Matrice, ou la tromperie du démon très puissant dont parlait Descartes. Mais alors, on risque d’être piégé à jamais dans le scepticisme. Descartes disait que Dieu ne permettrait pas qu’on se trompe inévitablement et qu’on ne puisse jamais connaître la vérité. Mais Descartes se fonde sur des croyances fragiles et sans preuve concluante sur ce que devrait faire Dieu. Descartes projette sur Dieu sa propre estime pour la vérité. Dieu pourrait en réalité avoir d’autres priorités.
 

typologie

aedem sed aliter
Je pense que @typologie veut parler d’un problème classique chez les philosophes modernes : si on connaît le monde par les représentations qu’on en a (certains disent : nos idées) et non pas par une intuition immédiate ou une sorte de contact épidermique, alors quelle confiance accorder à de telles idées? Quoi qu’on fasse, on peut pas « sortir » de nos idées et aller les comparer au réel, aux choses mêmes. Et Kant en a fait tout un plat.

Imaginons que je vis dans un village et qu’un voyageur de passage me parle abondamment du Guatemala, et il répond à toutes mes questions sur ce pays. Imaginons que je suis pauvre et dans l’incapacité matérielle de me rendre moi-même au Guatemala et que je peux pas parler à d’autres voyageurs ou des immigrants. Ma connaissance du Guatemala est indirecte, par des représentations, des idées que j’ai reçues, et non une expérience directe. Je sais pas si le voyageur qui m’a informé disait la vérité ou s’il me faisait marcher.

Si je suis ce villageois, incapable d’aller physiquement au Guatemala, tout ce que je peux faire, c’est recueillir d’autres informations, de sources variées, et tester la fiabilité des sources (par exemple faire une enquête sur le voyageur). Et ensuite essayer d’organiser les informations recueillies en un portrait cohérent. Et améliorer constamment ce portrait ou le corriger en continuant d’amasser des informations. Ce que je ne dois pas faire, c’est de faire des « déductions » ou raisonnements a priori sur ce que doit être le Guatemala ou, encore pire, imaginer un Guatemala de fantaisie. Je connaîtrai toujours pas le « vrai » Guatemala, mais j’aurai ce qui se rapproche le plus d’une connaissance étant donné mes limitations matérielles.

Avec cette parabole, j’essaye de répondre à la question de Typologie.

Voici la clé d’interprétation :

Le villageois = le sujet connaissant

Le voyageur = les sens, la perception

Le Guatemala = la réalité en soi, inaccessible

Le portrait qu’a le villageois du Guatemala = un modèle scientifique du réel

Les autres sources d’information et la mise à l’épreuve de leur fiabilité = la démarche d’investigation scientifique

La correction de mon portrait du Guatemala par de nouvelles informatioms = le principe de réfutabilité

Essayer d’imaginer le Guatemala selon ma fantaisie ou ma conception du bon sens = une démarche a priori et sans méthode, démarche qui est rejetée par la science
merci pour ton explication

de ce que je comprend si on applique cela a ce que l'on appel la science
et si le voyageur est un scientifique

comment reconnaitre qu'une theorie est scientifique et est vrai si nous meme nous sommes pas en mesure de comprendre et jugé la fiabilité de cette etude mener par ces scientifique ?

car on peut comparé les scientifique au pretre de l'epoque
les pretre on une connaissance que le commun n'ont pas
https://www.bladi.info/threads/savoir-nexiste.477226/#post-16115668

celon levis strauss il es impossible de decrire un visage de tel sorte a ce qu'une autre personne puisse se la representé voir la reconnaitre premiere video a partir de 1mn20 :
https://www.bladi.info/threads/effet-langage-lecture-percetion-conscience.461162/page-4#post-15985565

voir ce que l'on appel verbal overwatching https://www.bladi.info/threads/effet-langage-lecture-percetion-conscience.461162/page-2#post-15605727

voir l'effet barnum analogie et autre forme de biais cognitif :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
https://www.bladi.info/threads/sagesse-chats-superieurs-philosophe.450435/page-2#post-15304964

pourtant l'on parle de quelque chose d'extrement simple voir un visage et le reconnaitre ...:
https://www.bladi.info/threads/sais-formuler.449403/page-2#post-15120899
 
Dernière édition:

typologie

aedem sed aliter
c quoi vivre ?
https://www.bladi.info/threads/possible-connaitre-chose.479100/#post-16161331


au sujet de la creation vie :
haqq pas la'iba: https://www.bladi.info/threads/responsabilite-choix-libre-choix.425163/#post-14352460
la'iba : https://www.bladi.info/threads/vie-dunia-jeu-amusement.478030/
zayana : epreuve "pour savoir qui de vous est le meilleur en oeuvre "
18 67 3 57 9
https://www.bladi.info/threads/composition-magistrale-coran.429431/


question en rapport :
destin liberté choix
loi constante
 
Dernière édition:

Ebion

Grüsser
VIB
La vérité n'est pas intemporelle, ce qui est vrai aujourd'hui peut être faux demain !
Certaines vérités sont intemporelles, d’autres non... dire que ma mère est assise en ce moment, ce n’est pas une vérité intemporelle. Mais pour les propositions de mathématiques ou de logique, c’est différent. Certains philosophes, mais pas tous, pensent que les principes généraux de la morale sont intemporels. Par exemple la réciprocité.
 

typologie

aedem sed aliter
Dernière édition:
Certaines vérités sont intemporelles, d’autres non... dire que ma mère est assise en ce moment, ce n’est pas une vérité intemporelle. Mais pour les propositions de mathématiques ou de logique, c’est différent. Certains philosophes, mais pas tous, pensent que les principes généraux de la morale sont intemporels. Par exemple la réciprocité.
Désolé @Ebion pour ton exemple.... dire que ma mère est assise en ce moment n'est pas une vérité mais une constatation
 

typologie

aedem sed aliter
ben figure toi qu'une constante est variable dans le temps !
on arrive a un paradoxe : la seul constante c le changement
mais ce changement a lieu dans un temps plus ou moin rapidement ou lentement
qui a l'echelle humaine peut paraitre non changeant
aprés on dira aussi que le temps n'est qu'une mesure qui n'existe pas reelement

donc je me demande si le concept de verité est vrai ?
ou doit on lui preferé un autre concept plus adapté a notre realité ?

mais en disant cela on amene a s'interoger sur tout le reste religion compris qui fondent leur legitimité sur la verité ...
 

Ebion

Grüsser
VIB
on arrive a un paradoxe : la seul constante c le changement
mais ce changement a lieu dans un temps plus ou moin rapidement ou lentement
qui a l'echelle humaine peut paraitre non changeant
aprés on dira aussi que le temps n'est qu'une mesure qui n'existe pas reelement

donc je me demande si le concept de verité est vrai ?
ou doit on lui preferé un autre concept plus adapté a notre realité ?

mais en disant cela on amene a s'interoger sur tout le reste religion compris qui fondent leur legitimité sur la verité ...
Un concept n'est pas vrai ou faux. Les logiciens le savent depuis Aristote.

Les concepts permettent de construire des énoncés qui, eux, peuvent être vrais ou faux (ou indéterminés).
 

typologie

aedem sed aliter
Un concept n'est pas vrai ou faux. Les logiciens le savent depuis Aristote.

Les concepts permettent de construire des énoncés qui, eux, peuvent être vrais ou faux (ou indéterminés).
en general les enoncés finissent en concept
et meme si c pas le cas un mot peut etre vrai ou faux dans le sens où il ne renvoi a aucune realité

les pokemon sont un concept faux car les pokemon n'existe pas dans la realité c une fiction
de meme de nombreuse chose existe uniquement dans notre esprit

je pense meme que le langage a la base est faux c une invention donc il ne renvoi a aucune realité
c comme la valeur des choses c une fiction une croyance que les gens se partage

comme on dit la carte n'est pas le territoire
c une représentation ...
 

typologie

aedem sed aliter
est ce que toute les questions sont en rapport avec la vie ?
le but de la religion est il de faire fleurir la vie : pure naturel saine ?
l'image du paradis (printemps éternel - hivers enfer )
https://www.bladi.info/threads/sens-racine-hsn.466629/

exemple : Qu'est ce que le bien et le mal ? (gentil mechant)
https://www.bladi.info/threads/question-maitrise-larabe.476653/#post-16063234

lien avec la vie la justice le vrai l'intention la responsabilité souffrance desir

le but de l'homme est il de garder cultivé reparer la creation ?
https://www.bladi.info/threads/racine-khalafa.476498/#post-16043371

la cause de tout les probleme a la base ne vient il pas de cette image du cultivateur ?

le bonheur des uns fait le malheur des autres :

l'homme fait parti du probleme : desequilibre excés d'homme :
https://www.bladi.info/threads/origine-dualite.465019/page-2#post-16058586
https://www.bladi.info/threads/ijaz-miracle-incapacite.433971/page-2#post-15651938
 
Dernière édition:
Haut