• En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

Qu'est ce que la foi ?

  • Initiateur de la discussion typologie
  • Date de début
T

typologie

VIB
salam

quel sens l'on donne à la foi car ce soit en arabe ou en francais j'ai l'impression que se mot se confond parfois avec la notion de confiance qui elle meme vient de confier se fier etc ...:


0/faut il mettre notre foi ou cette chose dans la quel l'on doit croire à l'epreuve ?

1/Avant d'avoir la foi en une chose faut il deja consideré cette chose comme une verité ?

2/ ou tout au contraire c accepter une chose dont l'on ignore si elle est vrai ou pas ?

3/ ou admettre une chose comme vrai bien que l'on n'en a pas la preuve ?



dans ce qui suit il n'est pas question de Dieu qui est plus precieux que tout autre chose .

https://fr.wikipedia.org/wiki/Confiance

Divers philosophes, psychologues et chercheurs en sciences sociales ont travaillé sur la notion de confiance qui, selon une définition assez largement acceptée, peut-être entendue comme « un état psychologique se caractérisant par l'intention d'accepter la vulnérabilité sur la base de croyances optimistes sur les intentions (ou le comportement) d'autrui »1.
La confiance renvoie à l’idée que l’on peut se fier à quelqu’un ou à quelque chose.

Dans l’étymologie latine, le verbe confier (du latin confidere : cum, « avec » et fidere « fier ») signifie qu’on remet quelque chose de précieux à quelqu’un, en se fiant à lui et en s’abandonnant ainsi à sa bienveillance et à sa bonne foi.
Cette origine souligne les liens étroits qui existent entre la confiance, la foi, la fidélité, la confidence, le crédit et la croyance2.
Cela étant, la confiance ne doit pas être absolue et aveugle
et les autres n'ont pas à être toujours fiables et dignes de confiance.
 
J

jyana99

Ca me fait surtout penser à ça :

Il etait une fois une marchande de foie,
Quî vendait du foie,
Dans la ville de Foix ,
Elle se dit ma foi,
C est la première fois,
Et la dernière fois,
Que je vends du foie,
Dans la ville de Foix

Sinon, je n ai rien compris, ce matin, ça fonctionne plus très bien chez moi, la haut :pleurs::confused:
 
T

typologie

VIB
La foi est inscrite en nous a la naissance, ceux qui gardent leur pureté d'enfance gardent la foi, les autre deviennent impurs.
oui la foi en notre createur pas en ce que devrai contenir la religion puisque les religions on differente loi .
 
J

jyana99

c vrai qu'en me relisant mes question aussi ne sont pas trés clair .
Merci de ne pas l'avoir mal pris et surtout de me dire que toi aussi, tu as remarqué que tes questions n'étaient pas claires.
Ça me réconforte, je pensais que j'étais devenue abrutie :intello:
 
T

totoAussi

je pense qu'on peut croire et ne pas avoir la foi car il y a des personnes qui croient encore, mais qui ont une baisse de foi, voire la perdre totalement. Donc je dirais que la foi est la confiance en une personne. "Je crois en Dieu mais je n'ai plus confiance en Lui car Il ne veut pas exaucer mes prières".

salam

quel sens l'on donne à la foi car ce soit en arabe ou en francais j'ai l'impression que se mot se confond parfois avec la notion de confiance qui elle meme vient de confier se fier etc ...:


0/faut il mettre notre foi ou cette chose dans la quel l'on doit croire à l'epreuve ?

1/Avant d'avoir la foi en une chose faut il deja consideré cette chose comme une verité ?

2/ ou tout au contraire c accepter une chose dont l'on ignore si elle est vrai ou pas ?

3/ ou admettre une chose comme vrai bien que l'on n'en a pas la preuve ?



dans ce qui suit il n'est pas question de Dieu qui est plus precieux que tout autre chose .

https://fr.wikipedia.org/wiki/Confiance

Divers philosophes, psychologues et chercheurs en sciences sociales ont travaillé sur la notion de confiance qui, selon une définition assez largement acceptée, peut-être entendue comme « un état psychologique se caractérisant par l'intention d'accepter la vulnérabilité sur la base de croyances optimistes sur les intentions (ou le comportement) d'autrui »1.
La confiance renvoie à l’idée que l’on peut se fier à quelqu’un ou à quelque chose.

Dans l’étymologie latine, le verbe confier (du latin confidere : cum, « avec » et fidere « fier ») signifie qu’on remet quelque chose de précieux à quelqu’un, en se fiant à lui et en s’abandonnant ainsi à sa bienveillance et à sa bonne foi.
Cette origine souligne les liens étroits qui existent entre la confiance, la foi, la fidélité, la confidence, le crédit et la croyance2.
Cela étant, la confiance ne doit pas être absolue et aveugle
et les autres n'ont pas à être toujours fiables et dignes de confiance.
 
Dernière édition:
T

typologie

VIB
lien entre mot amin sûreté (sûr certitude precaution protection peur) risque alea providence liberté

voir lien possible avec mot arabe rizq
https://fr.wiktionary.org/wiki/risque

imprevisible (systeme chaotique) ignorance rien
https://www.bladi.info/threads/questions-existentielles.453480/#post-15111409
https://www.bladi.info/threads/sais-formuler.449403/#post-15107679

https://fr.wikipedia.org/wiki/Risque

La notion de risque est à la base d'une prise de décision rationnelle :
on pèse le pour et le contre d'une action, on fait un pari en connaissance de cause.
On accepte donc un risque ou pas, en fonction de l'évaluation que l'on fait de la situation.
La perception du risque peut être entravée ou amplifiée par des facteurs subjectifs,
propres à chaque être humain, et même par des facteurs culturels ou conjoncturels propres à des communautés humaines.


vivacité : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sûreté_(propriété_de_programme)
famine
 
Dernière édition:
nordia

nordia

NI RELIGION NI DOGME NI SECTE SEULEMENT DIEU
La foi c'est de croire sans preuve une vérité qui nous appartiens sans pour autant quel sois l'ultime vérité
 
L

Legharib

La bonne foi celle que utilise les avocats des pays musulmans pour échapper à la sanction de la loi pénale ça c'est la bonne ...la mauvaise est celle des gens honnêtes mais qui ne savent pas la loi de Napoléon et qui passent pour des **** dans un pays Musulman.
 
T

typologie

VIB
ce qui suit est lié à la question de confiance

differente atttitude (contraint ou libre / compatible ou pas ) :
confrontation (attraction (aimé) ou repulsion (haïr) ) combattre (coeur parole main) eprouver (l'authenticité fiabilité )
l'esquive la fuite
l'ignorance l'indifference
la patience subir perseverance
se soumettre abandonné

au sujet de se soumettre (par contrainte ou librement) voir different expression proche :
s'abandonné capituler
s'en remettre à
lacher prise laissé allé passivité
ouvrir son coeur acceptation adheré

exemple des animaux sauvage apprivoisé dressé domestiqué ...
et la question de l'autonomie l'independance et la liberté ...

https://www.bladi.info/threads/foi.445353/#post-15111732
 
Dernière édition:
T

typologie

VIB
https://www.bladi.info/threads/signe-sens-finalite.455143/page-2#post-15170642

https://oumma.com/quest-din-quest-lislam-12/

Ainsi, qu’il s’agisse des termes croire, crédit, crédo et sincère
ou bien des termes création, créer, croitre, croissance, concret ou encore céréale,
et tout ce qui peut en dériver nous avons affaire à la même racine latine :
« CRE », elle-même issue du patriarche indo-européen « K(E)RE », qui signifie « faire croître ».[1]

Cela donnera le mot « creare, (‘’faire croître, produire, créer’’), l’adjectif concretus, (‘’épais, condensé, compact’’) et le nom incrementum, ‘’accroissement’’ ».
Crescere, devenu croître avec le temps, en dérivera aussi.

Enfin, en troisième lieu, nous aurons « Cérès » associé à la croissance des plantes, à la naissance de la moisson et à la réalité naturelle pour laquelle la divinité romaine, Cérès (la Déméter des grecs) fut forgée et donnée.

Le mot sincerus (pur, intact, naturel), cette fois pour décrire la réalité interne humaine par analogie à la nature, en sera aussi issu, à travers l’association de la racine SEM (qui veut dire « un » et qui donnera semence, similaire, ensemble, assemblée etc) et de cérus apparenté à crescere.

Dans cet ordre d’idée et à partir des notions de semence et de croissance, c’est aussi ce qui est un « jet » en avant (des graines) en vue d’une récolte abondante.
D’où l’idée de « projet » qui est en quelque-sorte, ensemencement du monde par l’action et ses intentions.
 
yasstyme85

yasstyme85

I smell the storms of heresey brewing
salam

quel sens l'on donne à la foi car ce soit en arabe ou en francais j'ai l'impression que se mot se confond parfois avec la notion de confiance qui elle meme vient de confier se fier etc ...:


0/faut il mettre notre foi ou cette chose dans la quel l'on doit croire à l'epreuve ?

1/Avant d'avoir la foi en une chose faut il deja consideré cette chose comme une verité ?

2/ ou tout au contraire c accepter une chose dont l'on ignore si elle est vrai ou pas ?

3/ ou admettre une chose comme vrai bien que l'on n'en a pas la preuve ?


.
La question de la foi est une question fondamentale dans l'histoire de la pensée religieuse et doctrinale...il y a deux façons de traiter la question : celle des dogmatiques qui donnent à la foi des fonctions et des contenus fixes et figés considérés comme des vérités absolues et celle de l'historien critique qui va examiner la genèse de la foi et son évolution dans l'histoire de la pensée religieuse.

La première approche est anhistorique et est celle des sectes et orthodoxies sunnites et/ou chiites..s'inscrire dans cette approche ne permet pas de dépasser les querelles doctrinales qui ont opposé les orthodoxies entre elles.

Or après la mort du prophète les premiers musulmans se sont divisés et ont senti le besoin de donner un sens précis aux concepts tels que al imane (la foi), l'islam, etc..pour faire face aux problèmes nouveaux. C'est l’émergence de la pensée islamique (le kalam, théologie) qui va essayer de rationaliser la foi càd lui donner un contenu précis et intelligible et c'est la raison qui s'en charge.

Ce qui est important de souligner c'est que la foi change dans l'histoire, la foi en période de la Mecque et de Médiné n'a pas le même contenu et les mêmes fonctions que la foi au 10ème siècle à Baghdad ou à Cordoue. Cette attitude historique heurte bien évidement l'attitude orthodoxe qui campe chacune sur ses propres définitions.
Pourquoi adopter l'approche historique ? pour comprendre la genèse de la foi et et saisir ses fonctions réelles et ainsi dépasser le blocage qu'introduit l'attitude croyante orthodoxe.
 
etre2en1

etre2en1

intersex people are cool
VIB
Croire c'est penser que une chose est vrai sans avoir besoin d'avoir une preuve avant.
C'est ça avoir la foi.

Les électeurs du FN croient gagner la présidentielle, ils ont foi en le FN.

Mais ils se sont trompés jusque là, du coup ils pensent qu'il y a eu tricherie contre eux, parce que ils ont eu foi en une victoire qui n'arrive pas, une foi aveugle.
 
yasstyme85

yasstyme85

I smell the storms of heresey brewing
Croire c'est penser que une chose est vrai sans avoir besoin d'avoir une preuve avant.
C'est ça avoir la foi.

Les électeurs du FN croient gagner la présidentielle, ils ont foi en le FN.

Mais ils se sont trompés jusque là, du coup ils pensent qu'il y a eu tricherie contre eux, parce que ils ont eu foi en une victoire qui n'arrive pas, une foi aveugle.
Oui parce que la foi touche la conscience affective de l'être humain et non à la partie raisonnante et raisonnable..La foi est toujours en quête d'intelligence "Fides quaerens intellectum".
 
Haut